Galerie nostalgique

Un jour Marinette m'a montré son cahier, et j'ai pensé, c'est un trésor ... le blog des cahiers de couture est né. Des cahiers sont arrivés de toutes parts, et la collection virtuelle s'est agrandit. Bienvenue dans le monde de l'enfance, bienvenue dans les cahiers de couture, oubliez tout et devenez l'espace d'un instant une écolière. Et si vous avez encore votre cahier de couture, je le publierai avec émotion. Nathalie

mardi 29 avril 2008

Le cahier de Françoise Daveau

Là j'ai 8 ans.

Vous risquez d'être sans doute d'être déçues, mon cahier n'est pas dans le style gentiment rétro des autres cahiers sur son blog, car dans mon cas il n'y a pas de travail sur tissu, c'est juste un regard sur une autre époque ... C'était en 1950, ma première année au lycée , entrée en Seconde après examen ( Vous pensez, je venais d'une école religieuse, ça avait l'air douteux !) Mais sur vingt-cinq présentées , nous avons été seulement trois a être acceptées , je pense que notre niveau n'était pas si désastreux , et j'allais avoir 15 ans . J'ai beaucoup ri pendant ces cours que je ne prenais pas au sérieux, et je me suis souvent fait épingler par le prof ... normal vu la matière de son enseignement !!! Mais , idiot ou pas, quelques années plus tard figurez-vous que ce cahier m'a bien servi .
Je me trouvais au fin fond de l'Afrique , dans un village paumé où j'ai commencé à pouponner Christine, et il a bien fallu que je me débrouille toute seule pour lui faire sa layette, alors , j'ai ressorti ces petits patrons et j'ai été très fière de pouvoir lui faire quelques brassières, dont une ou deux brodées et ... que je n'ai pas du lui mettre souvent , vu la température ! Tiens, j'y pense, j'aurais pu aller chercher au grenier mon carton layette et photographier par la même occasion, le résultat de ces leçons, j'irais et je vous les montrerais une autre fois ... Autre époque, en 57 pour mon fils né à Paris, un 13 avril d'ailleurs, c'est bientôt son anniversaire, on m'avait encore emmaillotté mon bonhomme dans un lange en laine ! Vous voyez ça d'ici , le paquet cadeau ! Aujourd'hui les bébés dans leurs petits pyjamas sont bien mignons et plus faciles à changer avec leurs couches en papier, cela complique moins la vie des mamans, je ne peux pas oublier le nombre de couches Tétra que j'ai eu à laver, avec la bonne lessiveuse antique avec son champignon central qui reversait l'eau savonneuse quand l'eau bouillait ! Quels souvenirs, je n'ai eu de machine à laver qu'en 59, après notre retour en France ... après une bonne petite révolution en Guinée où nous l'avons échappé belle ! Je m'éloigne du sujet, mais à vous, mon histoire de lessive vous parlera peut-être ?

Amicalement

Françoise







10 commentaires:

Nathalie L. pour Histoires de boites à couture a dit…

Françoise encore des histoires de machines à laver et de cahier de couture, j'adore .....
Merci encore d'avoir pris ton temps pour ce blog.
Je t'embrasse

Christine a dit…

Ah ça fait tout drôle de voir sa mère en plus jeune que soi !

Le poupon Christine a bien grandi depuis, vieilli même et adore l'Afrique. Par contre, côté couture... elle se contente d'admirer le carnet et surtout les belles layettes avec leurs broderies bien conservées depuis 50 ans ! Mais je ne rentre plus dedans hélas...

Super idée ces petits posts retro.

Nathalie L. pour Histoires de boites à couture a dit…

Petite Christine ne coud pas, mais qu'est ce qu'elle tricote ;-) Heureuse de te lire ici, Christine, et bravo encore à ta maman.

Sylvie L. a dit…

merci pour ce cahier partage

ptite fanchon a dit…

Une bien jolie histoire... je me souviens de la lessiveuse de ma grand-mère avec son champignon central... maintenant je serais heureuse d'avoir cet objet...
Coudre, tricoter, crocheter... pour moi c'est du pareil au même ou presque... Christine tricote et c'est bien !

Ptite fanchon a dit…

h

Monique 78 a dit…

Que de souvenirs remontent à la surface en lisant ton article; ma vieille lessiveuse,les couches tétra, et l'Afrique (du nord pour moi); les couches (il m'en reste) ont longtemps poursuivi leur carrière sous forme de patte mouille avant les fers à vapeur.
J'ai eu des cours de couture au lycée, mais nous ne faisions pas de cahier. Dommage, je me souviens par exemple de cours sur les jours.....

rekia a dit…

vous avez le modèle du bégin bravo j'en cherche un modèle ancien avez vous un modèle patron je cherche toujours

beatrice De a dit…

Euh mais tout ça me rappelle ma propre enfance. Et pourtant je ne suis pas si vieille... je ne sais pas ce que sont devenus les caillers, après tant de séjours à l'étrangers.Et pourtant si je cherche un peu ils pourrais faire un chapitre sur mon blog en résonance avec le vôtre. histoire de vous remercier de m'avoir replongée dans mon enfance.

Je dois dire un grand merci à l'école qui m'a appris à coudre et à tricoter. J'en ai fait un bon usage.

Si vous êtes intéressée, un petit coup d'oeil sur le blog * les tricots de Béatrice De * ( mon nom de styliste pour les colliers). Il y aura aussi dans l'avenir, de la couture et du bricolage.

Martine L a dit…

Magnifique !!! Comme j'aimerais avoir l'echelle de ces petits patrons !!! Croyez vous que ce soit possible ?
En tous cas, bravo pour cette rétrospective.
Amitiés
Martine

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Membres